13 octobre 2009

Seule

Fabio CalvettiQuand je pense à toi dans ma nuit citadineJ’ai un œil en automne et œil au printempsDes larmes de feuilles, des larmes de ventEt ce néant narquois qui m’engouffre polimentQuand je rêve de toi dans ma nuit cristallineJ’ai la tête au soleil et le cœur au grand froidUn souffle de vie, un souffle d’effroiEt cette solitude qui ne contemple que moiQuand je parle de toi dans ma nuit orphelineJ’ai un mot de douceur et un mot  de colèreUn cri qui jouit, un cri qui vitupèreEt cette sourde absence qui pas à pas m'éviscèreJe... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 00:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]