14 septembre 2008

Lettre de là-bas

Cher toi,Je suis pleine de ton absence, alors je mange des livres, des livres de toutes tailles et, quelques fois même, des indigestes qui me restent sur l’estomac. Mais cette douleur, c’est mieux que le  mal au cœur… crois-moi. Je me nourris d'odeur d'eucalyptus et de mimosas, de sable doux pour me faire croire que tu m'embrasses dans le cou.Mais ton absence crie et ça me croque les oreilles. Alors je mets de la musique au dedans et j'écoute des idiots qui font pleurer, parce que pleurer c'est bien mieux que... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 21:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 septembre 2008

MONSIEUR William

"Second détail" inaugure la soirée, tout en sobriété. Baigné dans un camaïeu de gris, il nous suffit de suivre la vague des danseurs sur la musique dépouillée de Tom Willems. La danse c'est le corps, le rythme et la nudité de l'âme. Puis vient "Duo", une sorte de mécanique surprenante de deux danseuses qui se répondent dans un silence quasi absolu, juste ponctué par quelques notes de piano et la respiration des deux artistes. Les corps  gainés de noirs, la blancheur de la carnation prend toute sa... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 09:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 août 2008

Petite musique de nuit en prose.

Kiki de Montparnasse - Manifesto Mefisto Tes doigts sur ma peauimpact à choquerthème à t'aimerd'accords à corpsen souffle feûlé.Ta langue sur mes hanchestouche à bouchede lèvres éreintés en vagues humides.Eventail des sensdéploie sa licence en notes érotiquesen silences sybaritesen poses dépravéeset soupirs effrontés.Ton archet libidineuxviole la clé du rutlèche mes dièsesau diapason de nos bécarressans  bémol.
Posté par cathiee à 15:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 juillet 2008

Orgasmique Daho...

Il entre et c'est la choc ! Tout me chamboule sur le champ. Je fonds, je me liquéfie, je me chamallow, me guimauve et me loukoum, je me sucre et miel, je me braise et me pimente et je m'enflamme sans préavis.Daho n'était pour moi que des clips, toujours classes et des CD appréciés. Mais rien ne vaut la scène pour déguster l'âme d'un chanteur, alors voilà, Daho se pâme, Daho gémit, Daho essuie la sueur sur son torse, Daho chante, Daho murmure, Daho susurre, Daho se donne bras en croix ou mains tendues, Daho est incroyablement... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 12:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 juillet 2008

Toi, Jane...

Touchante Jane qui dût remplacer Marianne Faithfull en se demandant si nous allions rester pour l'écouter malgré la pluie, l'heure tardive et le froid. Jolie Jane toute simple dans son petit pull gris, son doux sourire et ses yeux dans mes yeux à quelques centimètres de mon visage : émotion. Rigolote Jane, tendre Jane, douce Jane connectée à Gainsbourg, toujours. Bouleversante Jane, engagée pour la Birmanie, engagée pour Aung San Suu Kyi : http://www.amnestyinternational.be/doc/article13151.html Belle Jane.
Posté par cathiee à 12:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2008

Les nuits de Fourvière

Déclinaison en 3 articles de la soirée du 11 Juillet 2008, ou après la pluie, le paradis ! Première partie de Daho, Alexandre Kinn a chauffé le théâtre antique après 1h30 d'attente sous une pluie battante : paroles encore un peu "vertes" à mon goût, mais la voix chaude et le son jazzy pour un plaisir simple comme le garçon. Accompagné de Lawrence Clais à la batterie et François Fuchs à la contrebasse ... un très joli moment. 
Posté par cathiee à 12:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2008

De l'art du farniente au féminin...

Blandine Leroudier  Choisissez un coin d'eau désert, un peu de Corse ou de Cévennes, un après-midi chaud, très chaud, de ceux qui vous guident vers la paresse et la contemplation, qui vous donnent des envies d'envies et vous glissent un sourire au bord des lèvres, juste pour rien. Déshabillez-vous sans hâte et abandonnez-vous nonchalamment, toute entière au fond de l'eau, jusqu'à ce que vous hésitiez entre vous laisser mourir de plaisir, là, dans les profondeurs fraîches et silencieuses, ou vous hisser en pleine... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 11:59 - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 mai 2008

Pour les petits

Voici l'enfant-lune, le dessin de Pascal à retrouver sur son blog pour voir l'ensemble de son travail :http://p.dufournet.free.fr/blog/A la suite, le texte que cela m'a inspiré.Titouan aime la nuit. Parfois il se lève dans son petit pyjama en pilou tout doux, tout doux. Avec son nain-nain Goutte-de-miel, il voyage dans les couloirs. Il écoute le silence et ses chaussons de satin qui bruissent sur le parquet : fuich, fuich, fuich… Le chaton Malapata le suit souvent sur le bord de la fenêtre. Alors... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 13:07 - Commentaires [8] - Permalien [#]
27 avril 2008

La salle 101...

     La salle 101, pour ceux qui ne le sauraient pas, est un des points clés du livre 1984 de Georges Orwell. C'est simple, vous y êtes enfermés afin de vivre votre pire cauchemar, votre peur la plus intense, afin de vous faire accepter une vérité qui va modifier votre vision du monde, pour faire de vous un être calibré et docile, apte à fonctionner dans une société totalitaire, éloignée du sensible.    « _Vous m’avez une fois demandé, dit O’Brien, ce qui se trouvait dans la salle 101. Je vous ai répondu que... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 10:29 - Commentaires [7] - Permalien [#]
18 avril 2008

Aimer Aimé

Aimé Césaire, aimer Césaire, césure aimée poétique négritude flamboyante versus colonialisme hautain balladée en langue des villes burinée en langue des îles sculptee en langue d'ébene Douce, apre, sensible, intelligente aimer la langue d'Aimé. --------- Le totem - Aimé Césaire (extrait) De loin en proche de proche en loin le sistre des circoncis et un soleil hors mœurs   buvant dans la gloire de ma poitrine un grand coup de vin rouge et de mouches   comment d’étage en étage de... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 15:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]