18 avril 2008

Petite prose, ou presque...

L'odalisque - LoustalAllongée, lasse et lascivedoucement alanguie dans la touffeur de la nuitj'écoutais le silencesuave comme un caramel.Un ange passe sur un nuage de laitUn ange passe et le silence se tait.Que fais-tu là ma doucemollement éveillée ?J'attends à l'infini.J'attends l'impatience du ventj'attends le velours du soleilj'attends le souffle d'un amant et parfois un peu de sommeil.
Posté par cathiee à 08:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 avril 2008

Possession

Luis Royo-CaresseAMOUR, AMOR.  Pardon mon amour, mon bel adoré Je crois qu'hier soir je t'ai tué,Oh juste un peu, sans le faire exprès,Pour te garder tout près, tout près. Au début je voulais simplement te respirer,M'enivrer à tes parfums d'animal poivré,Ces effluves doucereux d'ambre musquéeUne odeur à me bercer, bercer. Mais ma langue incidemment a dérapé,Insensiblement sur ton cuir salé,Comme une lame débridée,Une ferveur cinglée, cinglée.Quand mes dents se sont-elles fichées Au cœur de ton cœur givré,Et ton sang... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 17:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 avril 2008

Pensées de Pâques

J'ai un petit vélo dans la tête Qui me fait traverser la vie en paysageUne sorte de pense pas bêteA ne pas être sageJ'ai des fourmis dans les collants Qui me font danser la vie en salsa Une sorte d'appel vibrant Pour t'emboîter le pasJ'ai un grand soleil dans le cœurQui me fait déguster la vie en breuvageUne sorte de pendule à l'heureDe sensations sauvagesJ'ai une petite fleur entre les cuissesQui me fait éclore la vie en magentaUne sorte de boîte à volubilisQui, avoue-le, te ressuscita
Posté par cathiee à 13:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 mars 2008

Samedi soir à Lyon...

Un rideau comme un voile de femme qui annonce les mystères, les paradoxes et les déchirures de l'Orient. Un éclairage en mosaïque, comme un soleil qui s'insinue, sensuel, à travers les stries secrètes d'un moucharabieh. Le son doux et inhabituel d'un luth c'est : Samedi soir à Beyrouth Femmes voilées, dévoiléesBlocus sur l'autoroute Dans leurs voitures blindées Samedi soir à Beyrouth Univers séparés Solitaires sous la voûte Céleste, foudroyée.../... Un concert magnifique, patchwork... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 12:40 - Commentaires [10] - Permalien [#]
27 mars 2008

Immortel

Quel lien peut-il y avoir entre Bilal et Baudelaire ? Sans doute la poésie, et le savoureux mélange de l'onirisme et du réalisme ; également le goût du fantastique (rappelons que Baudelaire a traduit Poe), mais aussi la lucidité infernale des failles de notre monde.Bilal égraine Baudelaire, comme un chapelet de prières pleines de miasmes et de beauté. Il ouvre la danse et la referme avec les vers du poète tourmenté, et donne à ses images la dimension d'une ode initiatique.Ce film est un paradoxe heureux où se croisent des personnages... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 23:38 - Commentaires [9] - Permalien [#]
16 mars 2008

Mots en bord de table, ce jour dans un festival BD

http://prumtiersen.typepad.com/journal/Je dis vague à lames quand tu m'atterresMais à te tordre les écoutilles, je préfèrejeter l'amer à l'encre.Et plutôt que de border d'ires en hallalij'opte pour un horizon qui s'éclaircitJe libelle des vers luisants
Posté par cathiee à 21:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 mars 2008

Cathiechan

Que fais-tu Cathie Quand tu as des soucis ? Tu fumes du cannabis ? Non non je mange des makis, Dans leur habit de nori, Comme ce mardi à midi. Et puis des sushis et des sashimis. Ça fait de l’exotique à l’envie Une petite pointe de revenez-y. Ensuite je croque le gingembre confit, Ça pique et je souris. Mais quand mon cœur dit « que nenni » Je sais que ça n'a pas suffi. Alors je ferme les yeux et je prie Avant d’avaler une cuillérée de wasabi. Et là, si je suis toujours en vie, ... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 14:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 mars 2008

8 Mars

Hier, 8 mars, journée décrétée de la femme, j'aurais pu rendre hommage à Louise Michel, Dolores Ibarruri ou Angela Davis... mais mon clavier est resté sec, muet, piteux.Pourtant, la nuit, une sarabande s'est invitée dans mes rêves : une farandole de petites filles croisées dans mon enfance... elles sont toutes réelles, sauf une que votre œil perspicace aura bien vite fait de détecter. Evocation alphabétique de ses enfants, peut-être femmes devenues. Fée Clochette par Loisel Annie, leucémique diaphane et vomissante.Béatrice,... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 17:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 février 2008

Charles et la chevelure

En fait, lorsque je pense  "chevelure", c'est Baudelaire qui se convoque en mots et Ana Miralles en images....    Ô toison, moutonnant jusque sur l'encolure !Ô boucles ! Ô parfum chargé de nonchaloir !Extase ! Pour peupler ce soir l'alcôve obscureDes souvenirs dormant dans cette chevelure,Je la veux agiter dans l'air comme un mouchoir !La langoureuse Asie et la brûlante Afrique,Tout un monde lointain, absent, presque défunt,Vit dans tes profondeurs, forêt aromatique !Comme d'autres esprits... [Lire la suite]
Posté par cathiee à 12:01 - Commentaires [6] - Permalien [#]
25 février 2008

Nous sommes de mèche...

Lorsque tu es arrivé ce matin   J'étais toute bien coiffée,   Mes mèches cuivrés bien alignées   Ma frange bien rangée sur le côté   Chaque boucle bien à sa place   Tous mes cheveux lavés aux senteurs de figuier.   Puis le lit a chaviré   Nos soupirs ont inondé mes oreillers   Et voilà que je m'éveille   Toute ébouriffée de cette journée d'amour échevelé.
Posté par cathiee à 09:40 - Commentaires [6] - Permalien [#]